Créé en 2011 et doté de 8000 euros, le “Visa d’Or humanitaire du CICR” récompense chaque année une ou un photojournaliste professionnel ayant couvert une problématique humanitaire en lien avec un conflit armé. Cette année, le thème de ce concours photographique porte sur la guerre en ville et les conséquences sur les populations obligées de se terrer ou de fuir.

Le Visa d’Or humanitaire du CICR 2020 a été attribué à Paris à Alfredo Bosco, photojournaliste italien indépendant de 33 ans, collaborant avec l’agence milanaise Luz.

Son travail Forgotten Guerrero décrit avec force les conséquences de la guerre des cartels dans la région de Guerrero – où se trouve la plus grande culture de pavot du pays – et ses conséquences sur la population : meurtres, extorsion, déplacements de population, disparition forcée, entre autres.

Un homme sent la lame d’une machette avec laquelle il creuse en espérant sentir l’odeur de corps de victimes. Autour de lui, sont rassemblées d’autres volontaires qui aident depuis des années les familles à retrouver leurs proches portés disparus. Mexique, Guerrero, Iguala, 25/01/19. Alfredo Bosco

En savoir plus sur le travail primé d’Alfredo Bosco

 

Découvrez les précédents lauréats